Taux immobilier BPCE

     Mis à jour le

Groupe BPCE

Les taux immobiliers de la caisse d’épargne dépendent de plusieurs facteurs. En effet, elles dépendent de la durée, de la région, de vos projet et bien d’autres. Les taux immobiliers s’établissent par rapport à la région. C’est pourquoi, deux emprunteurs avec des dossiers identiques peuvent avoir des taux différents à Rennes,   à Paris. En effet, le fonctionnement de la caisse d’épargne se fait par une organisation régionale, et les politiques commerciales favorisent la réalisation de taux différents d’un territoire à un autre. À Rennes par exemple, la banque peut prendre la décision de faire rentrer une nouvelle clientèle dans son fichier. Et pour y arriver, elle va donc effectuer une action sur son taux pour attirer de nouveaux clients.

Les taux immobiliers BPCE selon la durée de l’emprunt

La durée de votre emprunt joue un rôle très important sur les taux immobiliers dans la mesure où il sera plus bénéfique pour vous d’emprunter sur une courte durée. Cela s’explique par le fait que le risque de non remboursement est plus haut sur 20 ans que sur 10 ans. Notons également que la durée moyenne des crédits immobiliers en France est de 18 ans 6 mois. Les emprunteurs de la caisse d’épargne ont décroché des taux en 2020 que vous trouverez dans le tableau suivant.

Durée du prêt

Meilleurs taux à la BPCE

Taux moyen à la BPCE

25 ans

0,2%

1,43%

20 ans

0,64%

1,53%

15 ans

0,8%

1,28%

10 ans

0,75%

1,23%

 Le taux immobiliers de la BPCE selon votre type de projet

  • Pour l’achat d’une résidence principale : ici, le taux d’intérêt de la caisse d’épargne dépend de certains critères, tels le montant votre salaire et votre situation professionnelle, le montant de votre apport personnel, la durée du prêt et bien d’autres critères. Aussi, vous aurez la possibilité d’emprunter sur une période de 25 ans au maximum. N’oubliez pas que si la durée de votre emprunt est longue, votre taux d’emprunt risque d’être à la hausse.
  • Pour l’achat d’une résidence secondaire : le taux immobiliers sera établi en fonction des critères de base

Qu’est ce que BPCE ?

Créé en 2009 et sous la direction de Laurent Mignon, le groupe BPCE est  l’élément central commun à la banque populaire et à la caisse d’épargne. En effet, le groupe tire sa source de l’union, ou la de la caisse nationale des caisses d’épargne, et de la banque fédérale des banques populaires. Ainsi, le groupe contient la somme de toutes les entreprises qui comprenaient la banque populaire et la caisse d’épargne. C’est la seconde structure bancaire coopérative après le Crédit agricole. Occupant la deuxième place dans le secteur bancaire français, le groupe BPCE dispose de 105000 collaborateurs, et s’occupe de 36 millions de clients dans le monde, à savoir les particuliers, les professionnels, les entreprises etc. Elle développe également au niveau mondial, avec Natixis, les métiers de banque de grandes clientèle et de paiement, de gestion d’actifs, etc.

Le taux immobiliers selon votre type de prêt 

  • Le prêt amortissable à taux fixe de la caisse d’épargne : ce type de prêt vous permet d’adapter le prix de vos mensualités tout les ans au cas vos revenus progressent . Le taux ne change pas et les mensualités restent aussi les mêmes. Il convient à tout sorte de projet, et Le taux du prêt sera établi en fonction de votre profil et de la durée du prêt. Ce prêt est en général sollicité par les particuliers qui souhaitent financer leur projet immobilier. Ainsi , la somme empruntée sera remboursée de façon mensuelle et successivement pendant la durée du prêt.
  • Le prêt amortissable à taux variable : ce type de prêt ne se retrouve pas régulièrement sur le territoire national français à cause des taux qui sont généralement en baisse sur le marché. Vous fixer au préalable un taux immobilier bénéfique avec la caisse d’épargne. Ce taux connaîtra ainsi une variation à la baisse.
  • Les prêts non amortissables : ce type de prêt est  remboursé en une seule fois. Dans ce cas, l’emprunteur n’aura juste qu’à effectuer le paiement des intérêts de son prêt tout les mois durant la durée du crédit. Il comprend  le prêt in fine, et le prêt relais.
  •  Le prêt in fine : à la différence du prêt amortissable à taux variable, ce type de prêt vous permet, pendant toute la durée de l’emprunt, de rembourser des intérêts ainsi que le capital par un seul versement à la date limite du paiement.
  •  Le prêt relais de la BPCE : vous donne la possibilité de passer à la revente du logement que vous avez pour un autre logement que vous désirez. Vu que le remboursement de ce prêt s’effectue sur une petite période, la BPCE fixe un taux plus haut dans l’objectif.

Quels sont les types de crédits immobiliers accordé par BPCE ?

Le groupe BPCE des crédits Natixis distribués par la caisse d’épargne. À cet effet, on a :

  • La carte Izicarte et teoz caisse d’épargne : est rattaché à la  carte Izicarte, le crédit renouvelable. Ce type de crédit représente un stock d’argent constant qui peut être utiliser selon votre volonté, tout en respectant le plafond établi à cet effet. Idem pour la carte teoz ( Visa).
  • Les crédits auto, trésorerie, travaux : ce sont des crédits qui sont aussi distribués par Natixis par le biais des caisses locales de la caisse d’épargne.

Quelles sont les garanties demandées par BPCE pour octroi d’un prêt immobilier ?

Pour donner du crédit aux emprunteurs, le groupe BPCE exige une certaine garantie qui a pour but de sécuriser la banque au cas où il ya non paiement des échéances du prêt. Ces garanties sont :

  • La caution : une personne morale ou physique se charge de substituer l’emprunteur en cas de défaillance, de perte de mobilité, ou de non paiement de ce dernier. La caution évite aussi évite aussi de réaliser une main levée sur le bien immobilier en cas de revente avant la fin du prêt. Faut savoir que la caisse d’épargne s’est jointe à la compagnie européenne et garantie de caution ( CEGC), une entreprise d’assurance qui se charge d’accorder ce type de garantie sous le nom de
  • L’hypothèque : Elle sert au prêteur à assurer le paiement d’une dette en donnant à la banque, le plein droit de mettre la main sur son bien, et de le vendre afin de se faire payer sur le prix de vente.
  • Le privilège du prêteur de denier : il est similaire à l’hypothèque et donne la possibilité à la banque d’avoir la priorité sur les garanties du bien immobilier. De ce fait, si le bien immobilier est destinée à être saisi et mis en vente, le prêteur détenteur de ce privilège sera indemnisé prioritairement.

Comment se déroule le remboursement d’un prêt immobilier  avec BPCE ?

Pour un remboursement anticipé, la mise en place de certaines indemnités de remboursement par anticipation de prêt immobilier est régie par une loi bien déterminée, à savoir, la loi Scrivener. Si vous remboursez votre crédit de manière anticipée, le contrat pourrait prévoir le paiement d’un dédommagement au prêteur au cas où vous remboursez votre prêt par anticipation. Ainsi, l’indemnisation ne doit pas aller au-delà des six mois d’intérêt sur le capital rendu de manière anticipée au taux moyen du prêt, et ne peut excéder 3% du reste que vous devez avant le remboursement.

Dès la réception de votre demande de remboursement anticipé, le prêteur aura la charge de mette à votre disposition des informations indispensables concernant les risques financiers. Vous n’aurez aucun dédommagement à payer en cas de remboursement anticipé si, vous et votre conjoint vendez votre logement suite à un changement, tel :

  • l’arrêt obligatoire de votre activité professionnelle
  • Un changement définitif du lieu de travail
  • Suite au décès de l’un d’entre vous

Simulation de prêt immobilier avec BPCE

Pour effectuer une simulation de prêt immobilier avec la banque populaire et la caisse d’épargne, vous devez vous en quérir des frais de dossiers qui ont une importante influence sur le coût de votre prêt. Il est également possible de consulter les avis des internautes ayant déjà eu recours à des prêts immobiliers chez la banque populaire ou la caisse d’épargne pour vous informer sur les modalités de réponse dans les différentes banques et les frais de dossiers afin de faire le bon choix. Vous devez aussi connaître le report d’échéance et les modalités de remboursement par rapport aux autres établissements. Vous pouvez aussi faire une simulation en ligne.

Partager sur: