Fiscalité sur la dépendance de bien immobilier

Quelle fiscalité sur les dépendances de biens immobiliers ?

Toute dépendance ajoutée à votre bien immobilier (piscine en dur construite par exemple) viendra augmenter la valeur locative de votre bien.

Si cela est avantageux pour les investissements locatifs, cela l’est beaucoup moins pour ceux qui habitent le logement. En effet, les taxes qui concernent les logements sont toutes indexées sur la valeur locative.

Taxe d’habitation

La taxe d’habitation sera donc plus élevée pour chaque dépendance ajoutée au bien. Pour les investisseurs locatifs, cela n’est pas un problème puisque c’est le locataire qui paye la taxe d’habitation. Mais pour les propriétaires qui souhaitent y habiter, il faut prendre cet élément en compte pour le plan de financement et de coûts associé au bien immobilier.

Pour la dépendance, il est à noté le cas particulier de la piscine. La loi concerne uniquement les piscines en dur, et pour les bassins de plus de 10 mètres carrés uniquement.

Taxe Foncière

La encore, la taxe foncière est aussi indexée sur la valeur locative du bien.  Elle sera donc plus élevée pour chaque dépendance ajoutée au bien immobilier. Heureusement, pour la dépendance la plus classique : la piscine, une exonération est prévue pour les deux années qui suivent la construction.

Taxe d’aménagement

Des taxes … toujours des taxes … ! La taxe d’aménagement est composée de 3 parties, et n’est payable qu’une seule fois. Les 3 parties qui constituent cette taxe sont les parties départementales, communales et régionales. Elle est basée sur la surface de la dépendance ajoutée.

Là encore le cas le plus fréquent est celui de la piscine.

Sur certaines régions, les taux votés représentent 200 euros par mètre carré. On peut donc tabler sur 8000 euros pour une piscine de 40 mètres carrés.

Le financement d’un bien immobilier avec dépendances, ça se prépare !

Il faut donc bien prévoir son plan de financement lorsque l’on s’apprête à acquérir un bien immobilier avec une dépendance ou plusieurs. Celles-ci font apparaître la taxe d’aménagement (surtout dans le cas des piscines) et alourdissent les impôts locaux.

Pour les investissements à crédit, il faut donc prendre tout cela en compte dans l’étalage des frais liés à votre bien immobilier. Pensez donc à optimiser également votre crédit immobilier et son assurance.

Compareil.fr vous permet de réaliser jusqu’à 50% d’économies sur votre assurance de prêt immobilier.