Mutuelle familiale

     Mis à jour le

Mutuelle familiale

Depuis 1945, tous les Français sont couverts par l’Assurance-maladie de la Sécurité sociale. Cependant, la Sécurité sociale ne prend pas en charge la totalité des frais médicaux que peuvent engendrer des problèmes de santé. C’est pourquoi il est important de souscrire à une complémentaire santé, qui permet, dans la majorité des cas, de bénéficier d’un remboursement intégral de ces soins médicaux. Celle-ci n’est toutefois pas obligatoire, même pour les familles. Pour autant, la mutuelle familiale permet à l’assuré d’étendre la couverture à l’ensemble des ayants-droits, c’est-à-dire aux membres de sa famille, qu’elle soit traditionnelle, monoparentale ou voire même recomposée.

Quels soins couvre une mutuelle familiale ?

La mutuelle familiale permet aux membres d’une famille de se faire rembourser le ticket modérateur pour cinq principaux postes de santé. Le ticket modérateur correspond à la partie financière qui reste à la charge d’un patient après le remboursement de l’Assurance-maladie de la Sécurité sociale et avant la déduction de la participation forfaitaire et des franchises médicales qui restent à la charge de l’assuré. Le montant du ticket modérateur peut varier en fonction des actes, du type de médicament, de la santé du patient, et du respect ou non du parcours de soins coordonnés.
Les cinq postes de santé couverts par la mutuelle familiale sont :

  •  Les consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste ainsi que leurs éventuels dépassements d’honoraires (si les médecins sont conventionnés de secteur 2 ou non conventionnés) et les médicaments ayant été prescrits à l’assuré
  •  Les soins issus du secteur de l’optique ce qui correspond au remboursement des verres, des montures de lunettes et des lentilles.
  •  Les soins issus du secteur dentaire qui comprennent le remboursement des soins d’orthodontie.
  •  Les soins auditifs, ce qui correspond à la prise en charge des consultations ORL et des appareils auditifs. Toutefois, les remboursements concernant de ce poste de santé ne sont pas pris en charge par toutes les mutuelles.
  •  L’hospitalisation, ce qui correspond à la prise en charge des frais liés à l’anesthésie, la chirurgie et l’obstétrique, ainsi que le remboursement du forfait journalier et d’une chambre particulière.

Comment choisir une mutuelle familiale ?

Pour bien choisir sa mutuelle familiale il est important de prendre en compte les besoins de chaque membre de la famille en termes de santé car la mutuelle familiale doit comprendre bien plus de garanties qu’une mutuelle individuelle. En effet, l’objectif d’une mutuelle familiale est de couvrir l’ensemble des membres de la famille et ceux-ci, n’ayant pas tous les mêmes besoins et nécessité en termes de santé.
Un futur assuré qui souhaite couvrir son conjoint et ses enfants possède donc deux possibilités pour choisir sa mutuelle familiale :

  •  Il peut tout d’abord souscrire une mutuelle qui propose une couverture des besoins essentiels, c’est-à-dire que le niveau de prise en charge sera faible. Ces mutuelles proposent des tarifs avantageux mais les postes de santé les plus coûteux tels que les soins d’optique et les soins dentaire ne seront que très peu remboursé. En effet, chaque mutuelle familiale propose une couverture différente et le taux de remboursement de chaque poste de santé influe directement sur le montant des cotisations. 
  •  Le souscripteur peut, à l’inverse, décider de souscrire une mutuelle qui propose un niveau de couverture maximal, c’est-à-dire que tous les postes de santé remboursable par la mutuelle et engendrant des frais importants seront complètement pris en charge par celle-ci. Cependant, les cotisations de ce type de mutuelle sont très coûteuses.

Enfin, un dernier point est à prendre en compte avant de choisir une mutuelle familiale. Il s’agit de s’informer sur le tiers payant. Selon le type de contrat, le tiers payant peut être total ou partiel. On dit que le tiers payant est partiel lorsque que le ticket modérateur n’est pas pris en charge par la mutuelle, il reste alors à la charge de l’assuré. La plupart des mutuelles familiales proposent le tiers payant, qui dispense le patient des frais à avancer, il faut alors s’assurer des dispositions prévues par le contrat.
Pour bien choisir sa mutuelle familiale il est important de comparer au préalable les offres présentes sur le marché en comparant les garanties proposées par chaque contrat d’assurance. Pour réaliser cette comparaison, le futur assuré peut faire appel à un courtier spécialisé en mutuelle santé ou encore utiliser un comparateur en ligne d’assurance santé.

Les garanties d’une mutuelle familiale

Les offres de mutuelle familiale sont nombreuses et varient énormément en termes de prix et de niveau de couverture. En effet, il est indispensable pour le futur assuré de comparer les garanties présentes dans les contrats des différentes mutuelles familiales car ces garanties peuvent grandement différer selon chaque contrat en matière de prise en charge complémentaire et d’options.
Dans chaque contrat de mutuelle familiale se trouvent des garanties indispensables. Ces garanties sont :

  •  L’orthodontie. Cette dépense de santé peut s’avérer être très coûteuse, notamment chez les enfants et adolescents. 
  •  Le forfait maternité. Il permet d’aider financièrement les familles lors de l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille. Ce type de garantie dispose toutefois d’un délai de carence, c’est-à-dire d’une période pendant laquelle la garantie ne peut pas entrer en jeu. Cette période est déterminée dans les conditions du contrat d’assurance. 
  •  Les médecines douces. De nombreux domaines de la médecine ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Il s’agit là des consultations d’ostéopathie, de chiropraxie, de diététique, etc.
  •  Les consultations chez un psychologue. Ces séances ne sont pas remboursables par l’Assurance-maladie de la Sécurité sociale. La prise en charge de ces consultations par la mutuelle familiale est valable notamment pour les enfants mineurs.

Les mutuelles familiales proposent également des garanties complémentaires pouvant être souscrites selon les besoins de l’assuré et des membres de sa famille. Dans ce cas, la couverture sera encore plus complète. Les garanties complémentaires proposées dans le contrat de mutuelle familiale sont : 

  •  La protection juridique qui correspond à la prise en charge des litiges liés à la vie privée, des recours médicaux et des mesures de protection d’une personne majeure   Le remboursement des actes de prévention liés à la santé
  •  La prise en charge des cures thermales
  •  Les méthodes de contraception féminine telles que les préservatifs

Enfin, certaines mutuelles familiales mettent à disposition de leurs assurés des services d’assistance permettant d’accompagner les familles lors de situations difficiles. Ces options concernent :

  •  Un service de transport médical
  •  Un service d’aide à domicile
  •  Un service de garde d’enfants
  •  Un service permettant le transfert des enfants ou des ascendants ;
  •  Un service d’entretien à domicile des animaux de compagnie

Les ayants droit d’une mutuelle familiale

Souscrire une mutuelle santé est un acte individuel. Cependant, l’ensemble d’une famille peut bénéficier d’une unique mutuelle santé car celle-ci peut être étendue à plusieurs personnes. On appelle ces personnes les ayants droit. Il peut ainsi s’agir :

  •  Du conjoint de l’assuré, même séparé. Toutefois, en cas de divorce il n’est plus possible pour cette personne d’être considéré d’ayant droit aux yeux de la mutuelle santé
  •  Du concubin de l’assuré
  •  De son partenaire, seulement dans la condition où ils sont pacsés. 
  •  Des ascendants et descendants de 1er, 2ème et 3ème degrés 
  •  D’une personne à charge de l’assuré, vivant chez lui depuis au minimum 12 mois.

De plus, les enfants sont en droit de bénéficier du statut d’ayant droit jusqu’à leurs 16 ans, bien qu’ils soient légitimes ou naturels, reconnus ou non, adoptifs, recueillis ou encore pupilles de la nation. Toutefois, ils peuvent continuer à bénéficier de ce statut jusqu’à leurs 20 ans, s’ils décident de poursuivre des études ou s’ils se trouvent dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle par suite d’infirmité ou de maladie chronique ou leurs 21 ans, et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours s’il y a eu une pause dans leur parcours scolaire pour cause de maladie.
Le nombre d’ayants droit a un fort impact en ce qui concerne le montant des cotisations à verser à la mutuelle familiale. Plus la famille compte d’enfants, plus les cotisations seront élevées. Toutefois, certaines compagnies d’assurance proposent des tarifs réduits à partir d’un certain nombre d’enfants inscrit sur le contrat dans le but d’alléger le budget des foyers.

Mutuelle familiale : quels sont les prix ?

Les tarifs d’une mutuelle familiale sont variables selon plusieurs critères ; le nombre de membres de la famille à assurer, le niveau de couverture choisi et la situation géographique.
Voici les moyennes de prix de mutuelle familiale en fonction de la composition de la famille :

  •  Pour une famille composée d’1 adulte et 1 enfant, le tarif annuel de la mutuelle s’élève en moyenne à 792 euros.
  •  Pour une famille composée de 2 adultes sans enfant, le tarif annuel de la mutuelle s’élève en moyenne à 1 032 euros.
  •  Pour une famille composée de 2 adultes et 1 enfant, le tarif annuel de la mutuelle s’élève en moyenne à 1 273 euros.
  •  Pour une famille composée de 2 adultes et 2 enfants, le tarif annuel de la mutuelle s’élève en moyenne à 1 562 euros.
  •  Pour une famille composée de 2 adultes et 3 enfants, le tarif annuel de la mutuelle s’élève en moyenne à 1 605 euros.

 

Sur le même sujet :

Partager sur: