Loading...

Assurance pret immobilier profession médicale

Les emprunteurs exerçant des professions médicales sont exposées à des risques. Effectivement, les médecins et autres professionnels de la santé sont au contact quotidien de leurs clients, et donc soumis aux risques liés à la présence de pathologie contagieuse de certains clients. Il est possible donc d’être contaminé par un client contagieux. Ainsi, si vous êtes médecin généraliste ou spécialisé, dentiste ou encore infirmier(e), vous êtes concernés par le contrat d’assurance de prêt pour les professionnels de la santé. Vous pouvez dès maintenant comparer les assurances de prêt immobilier pour les professions médicales sur le comparateur de Compareil.fr.

Garantie invalidité

En tant que professionnel de la santé, vous êtes contraint de vous êtes confronté à certains risques tels que l’invalidité pour les professions médicales par exemple. Sachez que pouvez également souscrire à une garantie spécifiquement conçue dans le but de vous protéger en cas d’invalidité professionnelle. Autrement dit, si vous tombez malade ou si vous vous retrouvez dans une situation qui vous empêche de pratiquer votre profession, vous pouvez alors être couvert grâce à la garantie invalidité professionnelle. Dans ces cas-là, si vous choisissez d’opter pour cette garantie, vous serez alors couverts par votre assurance qui prendra alors en charge les mensualités de remboursement de votre prêt immobilier. L’intégralité de la somme restante due sera alors prise en charge par la compagnie d’assurance. Il existe des conditions spécifiques dans le cadre de la garantie invalidité telle que exercer une profession médicale et libérale qui soit incluse dans la liste des professions générale couvertes par le contrat d’assurance en question. Mieux vaut donc avoir l’avis d’un expert en assurance de prêt immobilier de Compareil.fr avant de choisir votre assurance emprunteur. Sachez de plus qu’il existe une limite d’âge pour certaines garanties. Vous ne pouvez effectivement plus adhérer à une garantie invalidité une fois passé les 65 ans. Il vous incombera donc dans ce cas précis de faire attention au contrat auquel vous allez souscrire ; vous devrez alors bien vérifier les conditions spécifiques à votre situation avant de vous engager auprès de l’une ou l’autre compagnie car vous ne serez alors guère à l’abri d’un accident qui pourrait survenir à tout moment compte tenu de votre âge.

Assurance responsabilité civile professions médicales

Tout professionnel de la santé qui exerce sa profession en tant que libéral doit obligatoirement souscrire à une responsabilité civile médicale selon la loi du 4 mars 2002. Cette certification permet de prévenir les dommages corporels pouvant avoir des conséquences sur le remboursement du prêt immobilier. La responsabilité civile est alors utilisée comme un engagement de la part de l’assuré dans le but de garantir la sécurité de ses finances en cas d’accidents causés par des tiers survenus lors de l’exercice de ses fonctions. Sachez que la plupart des contrats d’assurance responsabilité imposés dans le cadre d’une assurance professionnelle médicale sont munis également d’une protection juridique professionnelle. Le droit du travail est alors mis à contribution car chaque situation se soit d’être étudiée de la manière la plus minutieuse et impartiale possible. Cela s’explique par le fait qu’aucun de partis, que ce soit celui du professionnel du médical, ou du tiers c’est-à-dire dans la plupart des cas le client, ne doit être accusé à tort. La protection juridique est donc un moyen pour l’assuré de couvrir les frais de défenses qu’il serait amené à dépenser dans le cas où il serait attaqué par la justice civile, administrative ou même pénale. Les honoraires des avocats, des experts ainsi que tous les autres frais nécessaires à la défense de l’assuré en cas de litige.

L’assurance des locaux et la complémentaire santé

La complémentaire santé est prescrite afin de s’assurer de bénéficier des garanties les mieux adaptées en tant que professionnel de la santé. En fonction de leurs besoins spécifiques à l’activité qu’ils pratiquent, ils peuvent faire le choix de se munir de cette complémentaire sensée assurer le remboursement d’une manière plus optimale que le contrat d’assurance classique. En effet, les frais et les soins d’hospitalisation ainsi que des actes médicaux sont pris en charge grâce à cette complémentaire santé, ce qui diffère d’un contrat d’assurance professionnel médicale. Il est bon également de se pencher sur la question de l’assurance des locaux également. Il sera nécessaire de s’acquitter de ce poids supplémentaire en sachant qu’ainsi, les biens immobiliers, les équipements ainsi que tout autre matériel nécessaire à la pratique de l’activité du professionnel de la santé seront alors couverts. Autrement, vous pourriez avoir affaire à l’assurance perte d’exploitation qui vous permet de faire face à certains imprévus tels que des sinistres dans les lieux de votre profession. Vous serez alors contraint de vous mettre en arrêt de travail, l’assurance perte d’exploitation vous est alors recommandée afin de pallier à un arrêt spontané d’activité. Ainsi, les pertes matérielles dues à la fermeture du cabinet seront alors couverts.

Partager sur: