Renégociation d' assurance de prêt immobilier

De nos jours, lors de l'acquisition d'un bien immobilier, il est courant de faire appel à un établissement bancaire pour le financer à crédit. Après une étude du dossier, le client peut décider d'emprunter au auprès de sa banque ou il peut se diriger vers un autre établissement d'emprunt externe. C'est ce qu'on appelle une délégation d'assurance, phénomène possible grâce à la mise en vigueur de la loi Lagarde. Il existe donc plusieurs possibilités pour une bonne couverture financière. Mais comment fonctionne l'assurance de prêt immobilier ? Comment peut-on la renégocier auprès de notre compagnie d'assurance ? C'est ce que nous verrons aujourd'hui grâce à cet article dédié à l'assurance de prêt immobilier.

assurance de prêt immobilier

Pourquoi avoir une assurance prêt immobilier ?

Si l'assurance prêt immobilier n'est pas réellement obligatoire, elle est souvent exigée par les banques après la signature d'un prêt immobilier afin de prévenir et de protéger un risque compromettant le remboursement des mensualités de l'emprunteur. En cas de décès, d'invalidité ou de perte d'emploi, l'assurance immobilière permet que le bien immobilier ne soit pas saisi, et donc protège le souscripteur et sa famille.

Quels sont les garanties évoquées par l'assurance immobilière ?

Si on parle des garanties évoquées par l'assurance immobilière, on peut citer :

  • Garanties décès PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie)
  • Garanties ITT (Incapacité Temporaire Totale de Travail) et IPT (Invalidité Permanente et Totale)
  • Garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle)
  • Perte d'emploi. Cette garantie est optionnelle et peut être conseillée à un souscripteur qui travail en CDI (Contrat à Durée Indéterminée). Si elle couvre un licenciement imprévu d'un salarié, elle ne couvre pas une fin de CDD (Contrat à Durée Déterminée), la démission du souscripteur ou le départ en retraite
Ces garanties recouvrent les soucis des consommateurs pour le prêt immobilier

Pourquoi et comment renégocier son assurance prêt immobilier ?

Avant de signer, il faut bien prendre en compte le coût total de la garantie et la garantie elle-même. Si la plupart des assurances de prêt immobilier propose généralement les mêmes couvertures, il faut veiller à ce votre nouvelle assurance vous corresponde. Demandez conseil à un courtier en assurances ou à votre banque pour plus d'informations. Aujourd'hui, l'assurance de prêt immobilier représente un vrai coût, surtout qu'elle est complétée par d'autres assurances obligatoires, telles que les assurances auto, maladie, ou encore habitation pour les copropriétaires, et par les assurances facultatives. Il est donc important négocier les frais de son assurance immobilière, surtout qu'elle peut représenter jusqu'à 40% du coût total du financement. Renégocier peut donc permettre des économies considérables pour l'emprunteur. Grâce à la loi Hamon, il est possible depuis 2014, de résilier son assurance après un an d'engagement, ce qui n'était pas autorisé avant. Depuis 2018, avec la loi Sapin 2 il est également possible de changer d'assurance de prêt immobilier. Ces deux lois permettent d'attiser la concurrence entre les compagnies d'assurances et entraîne donc une baisse des prix des garanties. Comparer les offres d'assurances de prêt immobilier à l'intérieur même d'un établissement d'assurances ou en comparant directement les compagnies d'assurances vous permettra de rendre compte du marché des assurances. Après ces plusieurs observations, il vous sera plus facile de choisir une assurance de prêt immobilier compétitive avec un contrat attractif.

Partager sur: