Assurance multirisques habitation

 Justine A.    Mis à jour le 18/11/2020

L’assurance multirisques habitation ou assurance MRH couvre les risques liés à l’habitat, la souscription à cette assurance n’est pas obligatoire pour un propriétaire tandis qu’un locataire doit toujours faire la souscription. Avant de souscrire à une assurance multirisques habitation, vous devez bien choisir l’établissement assureur à souscrire afin d’avoir les meilleures garanties. Le cout d’une assurance multirisques habitation variera en fonction de votre logement, de vos biens immobiliers et aussi des garanties que vous demandez.

assurance multirisque habitation

Les garanties d’une assurance multirisques habitation (MRH) ?

L’assurance multirisques habitation ou assurance MRH couvre plusieurs risques liés à l’habitat, mais elle couvre aussi les risques liés au souscripteur et aux personnes qui vivent dans le logement, cette assurance prend donc en charge la couverture des dégâts matériels et des dégâts corporels. Nous allons citer par la suite les différentes garanties d’une assurance MRH.

Les garanties principales d’une assurance MRH

En premier lieu, l’assurance multirisques habitation garantit la responsabilité civile qui est constituée de la responsabilité civile habitation et de la responsabilité civile vie privée, par rapport à cette garantie, la maladresse des personnes ou des animaux habitant dans la maison (sauf les animaux considérés comme dangereux : les chiens d’attaque et les chiens de défense, sauf dans certains cas) causant des dégâts va être couverte par l’assurance multirisques habitation. Les risques de sinistres liés au mal fonctionnement des appareils dans la maison comme les appareils électroménagers peuvent aussi être couverts par la garantie responsabilité civile d’une assurance multirisques habitation, seuls les dégâts causés par l’existence d’un véhicule à moteur dans le logement ne sont pas pris en charge par l’assurance multirisques habitation, puisque cela doit revenir à l’assurance auto. À part la garantie responsabilité civile, l’assurance multirisques habitation prend en charge la couverture des risques liés à divers événements comme l’incendie, les dégâts des eaux, les dommages électriques, les catastrophes naturelles comme la tempête, les bris de vitre (incluant toutes les parties vitrées du logement) et les différentes formes de vol. En ce qui concerne les attentats ou les actes de terrorisme, l’assurance multirisques habitation doit prendre en charge les dommages causés que ce soit matériel ou immatériel selon les articles 421-1 et 421-2 du Code Pénal et l’article L 126-2 du Code des Assurances. Dans le cas d’un vol, l’assurance multirisques habitation va calculer l’indemnité qu’elle doit au souscripteur après qu’un mandataire ait fait le constat des biens volés dans la maison.

Les garanties optionnelles d’une assurance MRH

Pour avoir plus de garanties répondant à tous ses besoins, l’assuré peut payer un surplus de cotisations d’assurance et souscrire à des garanties optionnelles avec son contrat d’assurance multirisques habitation. La garantie des dépendants de la maison comme la piscine ou le garage peut être proposée par l’assurance multirisques habitation, à part cette garantie, l’assurance multirisques habitation peut encore proposer plusieurs garanties optionnelles selon l’établissement assureur choisi. L’assurance multirisques habitation peut proposer la tranquillité au quotidien, cela implique à ce que l’assurance assure la protection mobilité du souscripteur, l’annulation de son voyage en cas de maladie et l’envoi d’une assistance en cas d’une panne électrique ou électronique se produisant dans le logement. La tranquillité financière peut également être proposée par l’assurance multirisques habitation, en cas de dégâts accidentels dans le logement, le souscripteur va bénéficier d’une indemnisation par l’assurance, pareil pour le cas d’une défense juridique familiale (ça peut concerner plusieurs situations comme la consommation, la protection sociale, l’achat ou la vente d’une habitation, etc.). La protection juridique est proposée par l’assurance multirisques habitation comme garantie optionnelle pour un souscripteur bailleur tandis que l’indemnisation des pertes est proposée pour un souscripteur propriétaire non occupant.

Les biens couverts par l’assurance MRH

Les biens non couverts par l’assurance MRH

-locaux à usage d’habitation (maison ou appartement)

-clôtures et murs de soutènement

-les parties communes si vous êtes copropriétaires

-les dépendances (principalement construites en dur)

-les garages et les caves

-aménagements immobiliers

-vérandas (si déclarée lors de la souscription)

-bâtiments en cours de construction

-plantations, végétaux

-installations d’éclairage ou de loisirs

-canalisations extérieures

-abris de jardin

 

 

 

 

 

Est-ce obligatoire de souscrire à une assurance multirisques habitation ?

L’obligation de souscrire à une assurance multirisques habitation varie selon le statut du souscripteur. La souscription à une assurance multirisques habitation est conseillée au propriétaire du logement afin de pouvoir couvrir les différents risques de sinistres, mais cette souscription n’est pas obligatoire pour lui, qu’il soit un propriétaire occupant la maison ou non. Pour une location saisonnière ou un logement de fonction, l’occupant n’est non plus obligé de souscrire à une assurance habitation, car la souscription revient à l’employeur. L’occupant du logement, qu'il est le propriétaire ou un locataire peut être tenu responsable des sinistres s’y produisant, mais pour le locataire, la souscription à une assurance habitation est obligatoire afin de garantir la maison qui ne lui appartient pas. La souscription du locataire à une assurance habitation est régie par l’article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989, le propriétaire du logement a le droit d’expulser le locataire s’il ne fait pas la souscription à l’assurance. La souscription du locataire à une assurance habitation représente une garantie pour le propriétaire, par rapport à cela, le locataire a le devoir de faire part d’une attestation d’assurance au propriétaire bailleur chaque année pour servir de preuve. Dans le cas où le locataire ne ferait pas la souscription à l’assurance habitation, le propriétaire peut aussi décider de faire la souscription à sa place, mais le paiement des cotisations d’assurance va s’ajouter au montant du loyer à payer par le locataire tous les mois.

Résilier son contrat d’assurance multirisques habitation

Votre contrat d’assurance multirisques habitation sera toujours renouvelé automatiquement à chaque échéance annuelle si vous n’en demander pas la résiliation, sachez alors que vous pouvez résilier ce contrat si vous trouvez une meilleure offre ailleurs, mais vous devez quand même prendre en compte certaines conditions. Si vous résiliez votre contrat d’assurance multirisques habitation après un an de souscription, vous n’avez pas à justifier votre décision, il vous suffit d’envoyer une demande de résiliation par courrier en recommandé à l’adresse de l’établissement assureur. Pour ce cas de résiliation, vous devez envoyer votre demande au plus tard 15jours avant la première date d’anniversaire du contrat, un modèle de lettre de résiliation est disponible en ligne. En cas de changement de situation, un assuré peut demander à résilier son contrat d’assurance multirisques habitation, il se peut que l’assuré cesse définitivement son activité ou déménage à l’étranger, il se peut aussi que l’assuré soit hospitalisé pour une certaine période ; dans l’un de ces cas, il doit fournir les justificatifs nécessaires en demandant la résiliation. L’application d’un changement sur le contrat d’assurance multirisques habitation sans l’accord de l’assuré peut aussi être le motif de résiliation de l’assurance multirisques habitation.

Les primes de l’assurance multirisque habitation ?

Pour trouver la meilleure assurance multirisque habitation à souscrire, on vous conseille de prendre l’avis de professionnels, vous pouvez demander l’avis d’un courtier ou consulter un comparateur assurance multirisques habitation. La meilleure assurance multirisques habitation à souscrire est l’assurance qui vous propose les garanties nécessaires avec des primes d’assurance négociables. Accéder à un comparateur est plus conseillé car vous allez obtenir des devis d’assurance multirisques habitation, puis le comparateur va faire le tri de la meilleure offre pour vous.

Comment sont calculées les primes d’assurance MRH ?

Les primes d’assurance multirisques habitation sont définies à partir de plusieurs éléments à savoir la superficie du logement et le lieu où il se trouve, la valeur du logement et des biens assurés, votre statut (locataire, propriétaire, colocataire, propriétaire non occupant, etc.), le montant des franchises et les diverses taxes. Notons que plusieurs taxes peuvent être prises en compte avant de définir les primes d’assurance, ceux sont des taxes sur les produits qui sont reversées par l’établissement assureur au trésor public ; il peut avoir par exemple la taxe fiscale de 30% et la taxe terrorisme de 5,90€ à chaque contrat (la taxe terrorisme finance les Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions).  Durant le contrat, l’établissement assureur peut augmenter vos primes d’assurance si vous avez signé un contrat qui contient une clause de révision ou si l’assurance applique l’augmentation en prenant en compte un indice représentatif de la hausse des prix comme l’indice de référence de la Fédération Française du Bâtiment FFB.

Comment payer les primes d’assurance ?

Le paiement des primes d’assurance MRH peut se faire en une seule fois arrivé à chaque échéance annuelle ou en plusieurs fois sous forme de cotisations mensuelles, trimestrielles ou semestrielles. Pour le paiement à chaque échéance annuelle, la date de paiement des primes d’assurances est déjà prévue, vous disposez de 10jours à partir de cette date pour régler le paiement. Si vous n’effectuez pas le paiement des primes d’assurance durant les délais de 10jours, l’établissement assureur va tout d’abord vous adresser une lettre de mise en demeure ; si le paiement n’est pas encore réglé 30 jours après ce délai, l’établissement assureur peut suspendre votre contrat d’assurance multirisques habitation.

 

Partager sur: