Assurance habitation

assurance habitation

Compareil.fr vous propose gratuitement son comparateur assurance habitation. Cet outil vous permet de réaliser des devis en ligne instantanés grâce à son algorithme personnalisé. Cela vous aide à savoir quel contrat choisir au moment de souscrire à une assurance habitation. En répondant simplement à quelques questions, notre comparateur assurance habitation vous donne accès aux tarifs indicatifs des compagnies d'assurance et vous indique une estimation des coûts à payer. Le comparatif généré selon vos critères vous aide alors dans vos démarches.

L'assurance habitation : qu'est ce qu'elle couvre ?

L'assurance habitation est l'une des assurances obligatoires en France. Elle couvre donc les habitations comme les maisons ou appartements, mais aussi leur contenu (principalement des biens), ainsi que leurs occupants. Le contrat d'assurance habitation est donc débloqué en plusieurs parties complémentaires.

Les garanties d'assurance habitation contre les sinistres

Les garanties d'assurance habitation ont pour objectif d'assurer les locaux et ce qu'ils contiennent en cas de sinistres les plus fréquents dans le cadre de l'assurance habitation (catastrophes naturelles, dégâts des eaux, incendies, cambriolage...).

La responsabilité civile de l'assurance habitation

La responsabilité civile est une garantie de base qui protège les occupants, mais également le bâtiment ou les animaux et les dégâts qu'ils pourraient causer. En cas de faute non intentionnelle de votre part, le contrat couvre votre responsabilité à l'égard de tiers.

Les garanties annexes de l'assurance habitation

Il s'agit de garanties optionnelles que les assureurs proposent de plus en plus. Elles peuvent par exemple comprendre les piscines, les loyers impayés, les véhicules des enfants, l'assistance (services proposés en cas de sinistre couvert par l'assurance habitation) ou la protection juridique (prise en charge des frais de procédure judiciaire en cas de litige suite à un sinistre entre l'assuré et un tiers).

L'assurance habitation : est-ce obligatoire ?

Il existe plusieurs cas dans lesquels une personne doit souscrire à une assurance habitation, qu'elle soit colocataire ou locataire, propriétaire et/ou copropriétaire. Il s'agit des cas suivants :

  • Locataire ou colocataire: Il doit remettre l'attestation d'assurance comme preuve de souscription à une assurance habitation (le cas contraire étant un motif de rupture du contrat de bail) au propriétaire. Des assurances spécifiques demandent aussi pour les colocations tenues de s'assurer pour les mêmes risques.
  • Copropriétaire: Les règlements de copropriété exigent généralement aux copropriétaires de s'assurer (responsabilité civile) pour des sinistres qui auraient causé des dommages à l'immeuble en ayant pris source dans leurs logements. Le syndic au nom de la copropriété souscrit souvent une garantie responsabilité civile pour les sinistres qui commencent dans les parties communes de l'immeuble.
  • Propriétaire: Qu'il soit occupant ou non-occupant, il n'est pas tenu de souscrire une assurance habitation. Il devra en revanche former ses propres recours et ne sera donc pas indemnisé par une compagnie d'assurance en cas de sinistres.

L'assurance habitation : pourquoi faire une comparaison ?

Pour pouvoir baisser les coûts de son assurance habitation et trouver une assurance habitation pas chère, tous les moyens sont bons. L'un des meilleurs moyens est de faire la comparaison des différentes offres présentes sur le marché, notamment à l'aide d'un comparateur d'assurance. Compareil.fr vous propose le sien complètement gratuit, simple d'utilisation et rapide. En testant cette simulation d'assurance habitation, vous pouvez vous faire votre propre avis.
Vous pouvez aussi prendre directement contact avec une compagnie d'assurance et négocier vos tarifs selon votre profil. Selon que vous soyez un jeune étudiant, un cadre ou un retraité, ils ne seront pas les mêmes, bien entendu parce que votre profil de risque et vos besoins ne seront pas similaires. Certains acteurs proposent même des packs personnalisés au regard de votre profession ou votre statut, comme l'AMF par exemple, qui s'occupe exclusivement des fonctionnaires.

Quel est le prix de l'assurance habitation ?

En prenant l'exemple d'une maison de 5 pièces moyenne située à Clamart (92), notre comparateur assurance habitation permet de constater que les polices d'assurance annuelles se situent dans une gamme assez large, allant d'environ 194 euros à plus de 350 euros, la moyenne se situant aux alentours de 250 euros.
Le calcul prend en compte le code postal (92 140), le profil de l'assuré (locataire), le nombre de pièces à vivre (5) et le comparateur assurance habitation trie les différentes assurances en fonction de plusieurs critères : tarif annuel, dommage aux biens, indemnisation, garanties annexes, assistance et responsabilité civile.

Courtier en assurance habitation : pourquoi le contacter ?

Il est utile dans tous les cas de passer par un courtier en assurance habitation (dont fait partie Compareil.fr) : ce dernier, souvent gratuit pour le consommateur, est un intermédiaire qui agit pour les intérêts de l'assuré, en trouvant le meilleur contrat selon son bien immobilier et son profil. Il aura négocié en amont les tarifs des contrats qu'il commercialise pour vous trouver une assurance habitation qui correspond à votre profil. Ainsi, les assurés bénéficieront d'une couverture et d'une prime plus intéressantes, mais aussi du temps et des conseils que cet expert leur aura fait gagner.
Conseil : il vous est possible d'effectuer une comparaison d'assurance habitation directement sur notre site grâce à notre comparateur anonyme et gratuit (sans y entrer de coordonnées personnelles).

Assurance habitation : comment obtenir un devis ?

Il existe plusieurs façons d'obtenir un devis d'assurance habitation et de consulter ainsi les tarifs proposés par les assureurs. Vous pouvez appeler un numéro mis en place par l'assureur ou votre banque ou vous rendre directement en agence et prendre contact avec un conseiller (si elle propose ce genre de prestations).
Le plus simple reste encore les comparateurs assurance habitation en ligne, car ils vous permettent d'obtenir instantanément les prix de dizaines d'offres, les comparant les unes aux autres notamment selon leurs tarifs et les garanties proposées. Ainsi Compareil.fr vous propose un comparateur assurance habitation en ligne afin de trouver le contrat le plus adapté à votre situation.

Comment calculer la cotisation d'assurance habitation ?

La cotisation due à la compagnie d'assurance peut être très différente pour un même assureur selon la valeur de votre logement et de celle de vos biens. Il faut alors considérer plusieurs facteurs pour jauger de la valeur d'un bien immobilier :

  • L'indice FBB : Indice du Coût de la Construction de la Fédération Française du Bâtiment qui sert d'indexation aux polices d'assurance. On le calcule trimestriellement sur le prix de revient d'un immeuble moyen à Paris.
  • Les garanties composant l'assurance habitation souhaitée.
  • Les spécificités liées au lieu (dépendance, terrasse, piscine, cave, résidence principale ou secondaire, garage...).
  • La valeur du mobilier (le contenu ou capital mobilier) et d'éventuels objets de valeur.
  • La qualité de l'occupant (locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non-occupant, copropriété).
  • La surface du logement et/ou le nombre de pièces à vivre (excluant la cuisine et la salle de bain).
  • La situation géographique du bien à assurer.

Qu'en est-il de la prime d'assurance habitation ?

Le tarif de l'assurance habitation est donc propre à chaque personne en fonction de son profil et à chaque logement. La prime d'assurance habitation pourra être très variable, passant d'une assurance pas cher à un contrat plus cher, en fonction du mobilier que vous avez déclaré, d'éventuels objets de valeur ou de la typologie du bien à assurer (par exemple sa situation au premier étage plutôt qu'au dernier, car il sera plus propice aux cambriolages).
Autrement dit, le montant de la prime pure peut se calculer de la manière suivante :
Prime pure = probabilité moyenne d'un sinistre X montant moyen d'un sinistre
Notre comparateur assurance habitation vous aide à connaître le coût de votre assurance habitation.

Assurance habitation : comment réduire son coût ?

Pour réduire le montant de votre prime d'assurance habitation et ne pas payer trop cher, on distingue plusieurs moyens.

  1. L'un des plus simples est de bien lire votre contrat et d'analyser les garanties annexes qui le composent. Il est primordial que vous déterminiez les garanties qui correspondent, ou pas, à votre profil (par exemple l'assistance garde d'enfants si vous êtes sans enfants à charge) si lors de la souscription à votre contrat vous ne vous étiez pas spécialement penché sur ce dernier.
  2. Même si vous serez moins couvert en cas de sinistre, il vous est également possible de diminuer les plafonds d'indemnisation pour les objets de valeur par exemple.
  3. Faire fonctionner le principe de la concurrence en changeant d'assureur est une autre manière d'obtenir une assurance habitation moins chère. Il est maintenant plus facile d'aller voir un concurrent de votre compagnie d'assurance actuelle, la loi Hamon ayant facilité la résiliation d'un contrat et les comparateurs en ligne étant efficaces et gratuits.

Assurance habitation : laquelle choisir ?

On parle souvent de contrat MRH, ou « multirisques habitation » en ce qui concerne les contrats d'assurance habitation. La souscription à un contrat et ses garanties sera différente en fonction des offres que les assureurs proposent.

  • Lorsque vous êtes locataire, il est important de savoir que la souscription à un contrat MRH est obligatoire ; c'est l'assurance envers le bailleur contre les risques dits « locatifs ».
  • Bien que certains syndicats de copropriété obligent leurs copropriétaires à souscrire à certaines garanties, qui complètent éventuellement l'assurance collective de l'immeuble, les propriétaires occupants n'ont en revanche aucune obligation légale d'assurance habitation.
  • Si certaines garanties offrent une protection contre les dommages matériels causés à votre logement et son contenu, d'autres couvrent les dommages corporels, matériels ou immatériels (garantie responsabilité civile).
  • Il est préférable de se faire aider par un courtier en assurance habitation ou d'utiliser un comparateur assurance habitation en ligne afin de bien comprendre quelle assurance habitation sera la plus bénéfique pour vous.

Bien que la lecture puisse en être rébarbative et compliquée, nous conseillons aussi à tout assuré de bien lire les conditions générales et particulières propres à chaque contrat.

Choisir l'assureur de la banque ou un assureur indépendant ?

Plusieurs acteurs sont présents sur le marché pour vous permettre de souscrire à une police d'assurance habitation, qu'il s'agisse d'un assureur indépendant ou d'une compagnie d'assurance liée à une banque. Tout dépend de la variété et du type de garanties que vous recherchez, du tarif annuel que vous êtes prêt à débourser ou de l'assistance.
En général, les assureurs indépendants sont mieux classés que ceux liés à des banques, possiblement puisqu'il s'agit de leur c?ur de métier. Même si quelques banques réussissent parfois à tirer leur épingle du jeu avec des contrats personnalisés, cela leur permet de proposer des contrats d'assurance pas cher.

Quelles démarches suivre en cas de sinistre habitation ?

Il est nécessaire de faire une déclaration de sinistre auprès de votre assureur dans les 5 jours ouvrés (voire 2 jours ouvrés pour certains types de sinistres) après en avoir eu connaissance en cas de sinistre habitation subie par l'assuré. L'assureur vous fera alors savoir si le sinistre rentre dans les garanties de votre contrat MRH. Si tel est le cas, il devra vous indemniser dans les 3 mois.
Les pouvoirs publics peuvent produire un arrêté de catastrophe naturelle afin que vous puissiez être indemnisé en ce qui concerne le cadre spécifique de sinistres liés à une catastrophe naturelle.
Afin d'apporter la preuve du sinistre, votre compagnie d'assurance exigera des pièces justificatives ; vous devrez alors produire un inventaire des dommages ainsi que les factures des biens abîmés, cassés ou volés. Il faut aussi savoir que pour l'expert ou pour votre assureur des photographies seront toujours très utiles.

Assurance habitation : que couvre sa responsabilité civile ?

En premier lieu, l'assurance habitation protège un bien immobilier et son contenu selon les garanties souscrites. Si l'assurance habitation couvre un logement et son contenu, elle est aussi active pour couvrir la responsabilité civile de ses occupants dans la plupart des contrats.
La loi définit la responsabilité civile comme : « l'obligation légale imposant à toute personne de réparer les dommages causés, qu'ils soient de son fait, de celui de personnes dont elle doit répondre ou encore de choses dont elle a la charge ». Ce risque est donc couvert par la garantie d'assurance habitation responsabilité civile.
Il peut aussi y avoir une couverture liée à la responsabilité civile privée, active lorsqu'une personne détériore un bien d'autrui dans le cadre de sa vie privée.

Assurance habitation : quelles sont ses exclusions ?

Si la majeure partie des activités sont couvertes par la souscription à une police d'assurance habitation, certaines sont hors des limites fixées par les contrats. C'est d'ailleurs le cas en ce qui concerne l'assurance de responsabilité civile.

  • Objets confiés à l'assuré : seuls certains contrats couvrent cette responsabilité.
  • Dommages causés par les véhicules à moteur (par exemple les voitures rentrent dans le cadre d'une assurance automobile).
  • Dommages causés par les chiens dangereux.
  • Dommages causés à soi-même et à ses proches.
  • Activités professionnelles : exclusion de toute activité professionnelle, de fonction publique ou syndicale.
  • Dommages intentionnels : existence de faute intentionnelle, donc exclusion de garantie.

Assurance habitation : comment y adhérer ?

Vous devez tout d'abord être en capacité de le faire pour adhérer à une assurance habitation : vous devez être propriétaire (occupant ou non-occupant) ou locataire.
Par ailleurs, vous devrez d'abord demander des devis, soit :

  1. Directement en vous rendant chez la compagnie d'assurance sélectionnée, en agence pour voir toutes les modalités avec un conseiller, après avoir choisi les garanties composant votre contrat.
  2. Les comparateurs vous renverront sur le site des organismes dont vous aurez sélectionné les devis d'assurance habitation si vous souhaitez adhérer en ligne.
  3. En passant par un comparateur assurance habitation en ligne (nous vous conseillons d'effectuer des simulations d'assurance habitation pour comparer les offres et en trouver une pas chère, mais qui vous couvrira à la hauteur de vos attentes).

Quelle est l'utilité de la loi Hamon en assurance habitation ?

Le contrat d'assurance habitation a généralement une durée de 12 mois avec un principe de reconduction tacite. Cela veut dire que si vous ne dites rien à votre assurance, votre contrat continuera à vous couvrir tous les ans et les primes continueront à être prélevées sur votre compte.
La loi sur la consommation, dite « loi Hamon », entrée en vigueur le 1er janvier 2015, est toutefois venue changer les règles du jeu au profit de l'assuré. Ce dernier ne pouvait auparavant résilier son assurance habitation que dans les deux mois qui précèdent la date butoir de la première année de souscription. Il peut maintenant résilier à tout moment après 1 an d'adhésion (avec un mois de préavis). Cela lui permet de faire ainsi jouer la concurrence et baisser les prix qui lui sont proposés.

Assurance habitation : comment résilier ?

Il est désormais très facile de résilier sa police d'assurance par lettre recommandée avec accusé de réception et un préavis d'un mois et ce dès la fin de la première année de contrat grâce à la loi sur la consommation dite loi Hamon pour l'assurance habitation. Cette loi permet de favoriser le consommateur qui peut maintenant plus facilement comparer les offres des différents assureurs.
Il est également possible de résilier avant l'échéance de la première année dans certaines conditions :

  • En cas de résiliation de votre assureur après un sinistre.
  • En cas de hausse de votre cotisation non stipulée par le contrat. Dans ce cas, vous avez alors 1 mois pour faire la demande de résiliation.
  • En cas de diminution du risque si votre assureur ne consent pas à la baisse de la cotisation.
  • En cas d'aggravation du risque couvert (divorce, changement de domicile ou professionnel, départ en retraite...).
Partager sur: