Le coût de report des mensualités d'un prêt immobilier pendant le confinement

remboursement prêt immobilier
 David V.    04/07/2020


De nombreuses personnes sont au chômage partiel ou complet et peuvent rencontrer des difficultés financières due au  confinement qui progresse dans tous les pays du monde, de même pour la France. Cependant, beaucoup d'entre elles ont des prêts immobiliers à rembourser. De ce fait, plusieurs conseils sont établis pour ceux qui ont un crédit immobilier et qui souhaitent reporter leur mensualité pendant la crise sanitaire : la solution est de demander un report à la banque.

Possibilité des reports de mensualité pendant le confinement

Le confinement  pourrait durer et de nombreux salariés se retrouvent au chômage. Ceux qui remboursent un prêt immobilier peuvent envisager à la baisse de la modularité des échéances. Pour cela  plusieurs possibilités existent dont la modulation à la baisse ou à la hausse des mensualités, ou encore report de mensualité. L'idée de reporter ses mensualités pour rembourser un crédit immobilier peut donner l'impression que ce serait une bonne idée. Il est possible de reporter entre de 1 mois jusqu'à 12 mois de mensualités. Ces dernières impliquent alors de replanifier à nouveau à la fin du prêt. Ce qui veut donc dire que la durée du crédit va s'allonger, et ça sera aussi pour le cas des intérêts. Cependant, la période de confinement a permis aux banques françaises de s'organiser en donnant leur accord de principe pour autoriser les reports de remboursement des mensualités d'emprunt. Le report des mensualités de crédit immobilier dépend des usages de votre banque. Les trois éléments principaux à prendre en compte lors de la négociation concernent : le délai de carence, le nombre de mensualités reportables, leurs modalités de report.

L'assurance de prêt en cas de report des mensualités

Le bail de prêt accorde le report des mensualités pendant 2 ou 3 mois jusqu'à 12 mois. Le contexte actuel oblige d'être plus généreux et de pousser le report à 6 mois. La disposition devrait s'appliquer à tous le bail de prêt, indépendamment de la présence de la clause de report. Pratiquement, pendant le coronavirus , le report de mensualités  signifie que les mensualités de remboursements sont suspendues sur une période définie, mais sur une partie uniquement : seul l'amortissement du capital est reporté ; dans le cas de figure du report total, des intérêts d'emprunt et de la prime de l'assurance emprunteur reste due.
D'autre part, les coûts d'assurance emprunteur doivent être payées à la banque pendant la durée du report. En cas de report total, seule l'assurance est remboursée. Effectuer le report pendant le début du prêt est bien plus avantageux, car la part d'intérêts dans la mensualité est alors très importante. En cas de report partiel, le capital n'est pas remboursé, l'emprunteur continue de payer les intérêts et de l'assurance. L'allongement du crédit est alors égal à la durée du report. En cas de report total, seule l'assurance est remboursée.  Les intérêts sont calculés sans être prélevés, et additionnés au capital restant dû, ce que les banques appellent "amortissement négatif ».

L'assurance de prêt immobilier vous protège pendant toute la durée du crédit

L'assurance de prêt immobilier vous assure  lors de la contraction d'un crédit immobilier. Personne n'est à l'abri des imprévues tels qu'un décès, d'une perte ou invalidité de son emploi. Tout accident rendrait le paiement de vos mensualités compliqué. L'établissement prêteur exige donc que ces incertitudes soient couvertes par une assurance pour votre crédit immobilier. L'assurance emprunteur a pour finalité de vous couvrir tout au long de votre prêt. Le report des remboursements ne signifie pas que le crédit s'interrompt. C'est lénifiant pour l'établissement emprunter de savoir qu'un organisme tiers va garantir les remboursements de prêt si l'un de ces imprévues devient réalité. On parle également d'assurance emprunteur pour cela. C'est évidemment que l'assureur qui doit prendre en charge le remboursement du capital emprunté si l'un des risques couverts par vos garanties arrive.

Le coût du fait de reporter son prêt immobilier

En début de prêt crédit immobilier, les dettes sont principalement constituées des intérêts, cela va impacter donc plus dans l'augmentation du remboursement du capital. Plus la suspension d'échéance intervient aussitôt, plus cela coûtera cher. Alors qu'en fin du payement du crédit, l'emprunteur devrait rembourser une part plus importante du capital. De plus, en cas d'un report partiel, les intérêts sont constants et calculés sur le capital restant dû au moment de la demande de report. Ces intérêts sont rajoutés au frais total du prêt à rembourser. Mais dans le cas d'un report total, le capital restant dû est augmenté des intérêts impayés. Le demandeur du report devra payer donc des intérêts sur les intérêts et le coût du crédit sont augmenté. Le coût de votre crédit dépend de la part des intérêts dans l'échéance. Ainsi, le coût d'une telle opération ne sera pas le même selon qu'il s'agit d'un report partiel ou total. Le premier sera moins onéreux car vous maintiendrez le capital restant dû au même montant, contrairement au report total où, les intérêts non remboursés étant capitalisés.
Pour limiter les coûts de report, il existe cependant une solution gratuite, prévue dans la plupart des contrats de prêts. Il s'agit de la modulation des échéances. Même si cette solution mène, elle aussi, à un prolongement de la durée du crédit, elle est bien moins importante comparée au fait de reporter ses mensualités. En plus, le coût différera aussi selon que vous opterez pour un étalement des montants reportés sur la durée initialement restante ou que vous les transférerez à la fin du crédit, l'allongement de la durée augmentant le dit coût. Pour être plus précis, en reportant les mensualités, le crédit immobilier va s'allonger et va engendrer une augmentation des intérêts. Cette alternative n'est donc à conseiller que lorsqu'il y a de cas grave de difficultés de budget. Il est possible de demander à son banquier les modalités de cette opération afin de mieux anticiper le montant total de l'opération après le report d'échéance. Il existe d'ailleurs des outils qui permettent de simuler le coût du report total du crédit.




Partager sur: