Facture élevée des malades du coronavirus sans mutuelle

facture coronavirus
 David V.    10/09/2020

La situation financière des personnes qui n’ont pas de mutuelle, et qui ont été hospitalisées à cause du coronavirus n’est pas facile.
La facture peut s'avérer très couteuse. En effet, le corona virus ne fait pas partie des infections prises intégralement en charge par l'Assurance maladie. Cependant, les prix des soins médicaux liés au Covid 19 sont colossaux surtout en cas de réanimation. La question de la non gratuité de l’hôpital public refait ainsi surface dans les débats. La pandémie du coronavirus a démontré qu’il est primordial de se souscrire à une complémentaire santé afin de compléter le remboursement de la sécurité sociale.

Frais d’hôpitaux du Covid 19: des milliers d’Euros à payer

En l’absence de mutuelle, la facture envoyée par l'hôpital peut être particulièrement chère pour les victimes du Covid-19. Les patients du corona virus qui n’ont pas de mutuelle santé font face à des frais médicaux très lourds.  Ils constituent une minorité mais leur cas a mis en lumière les inégalités liées aux assurances médicales. En France, 5% de la population, l’équivalent de 3 millions de personnes, n'est pas couverte par une complémentaire santé. Ce taux monte à 12% chez les personnes les plus modestes. La généralisation de la complémentaire d'entreprise, mise en œuvre en 2016, n’a pas grandement changé la situation. Pour certains malades, le coronavirus n’est pas intégralement pris pas en charge par l’assurance maladie. Les frais d’hospitalisation sont remboursés à 80 % par l’Assurance Maladie, les 20 % restants et les éventuels frais en plus (chambre individuelle, télévision…) pouvant être payés par la complémentaire santé.  Le forfait journalier d’un montant de 20 €/jour restant est souvent aux frais du patient. Il s’agit du ticket modérateur c’est-à-dire la partie de vos dépenses de santé qui reste à votre charge une fois que l'Assurance Maladie a remboursé sa part. varie en fonction de la nature du risque (maladie, maternité, invalidité, accident du travail/maladie professionnelle), de l'acte ou du traitement et enfin du respect ou non du parcours de soins coordonnés.Les personnes atteintes du coronavirus et sans mutuelle doivent ainsi payer des sommes astronomiques après leur séjour à l’hôpital. Certains individus ayant déjà assisté au décès de leur proche à cause du Covid 19 se voient réclamer près de 7 000 euros de factures hospitalières.  Ce montant correspond à un séjour de 10 jours en réanimation. Bien que très onéreuse, cette somme est normale étant donné que l’unité spécialisée coûte plus de 3000 euros en général. Nombreux sont les patients incapables de payer ces frais d’autant plus que la pandémie en plus d’affecter la santé affecte aussi les ressources financières de nombreux Français. Cela s’explique par l’augmentation du taux de chômage depuis la crise.  Mais ces impayés ont des graves conséquences sur les établissements de santé qui se retrouvent avec d’énormes trous dans les caisses.

Une mutuelle pour payer moins de frais d’hôpitaux

La solution pour éviter de payer plus est évidemment de recourir à la complémentaire santé. Mais le fait est que toute la population n’a pas les moyens d’y accéder.  Le revenu en est le facteur qui expliquerai cette incapacité. C’est notamment le cas des travailleurs précaires, des chômeurs ou des inactifs. Rationnellement, on remarque un pourcentage de non couverture plus élevé chez les chômeurs (13,7%) et les inactifs n’ayant jamais travaillé (13,9%).
La participation de l’assuré aux frais liés aux soins dispensés durant l’hospitalisation peut ainsi nettement diminuer si ce dernier possède une mutuelle. Cela s’applique pour toutes les problèmes de santé similaires au coronavirus. Les charges à rembourser sont donc à peu près pareilles que ce soit dans un établissement hospitalier public ou privé. L’épidémie de Covid-19 a mis en exergue la sécurisation apportée par la mutuelle santé. Il faut remarquer que les garanties et services de votre complémentaire santé sont les mêmes que pour la grippe saisonnière.
Les dépenses remboursées par la mutuelle comprennent entre autres la consultation de médecins, les frais liés à une hospitalisation, les dépenses de médicaments et les frais liés aux analyses. Choisir une bonne assurance santé constitue donc un impératif pour être serein en cas d'hospitalisation. Par conséquent, il est souvent recommandé de choisir une garantie plus protectrice d'au moins 150 % dans les petites villes et d'au moins 200-250 % dans les grandes villes. L’Etat doit ainsi augmenter la solidarité nationale afin de faire accéder les plus vulnérables aux soins de santé de qualité surtout durant la crise du Covid 19. Un allégement des frais médicaux profitant aux plus grands nombres est primordial. Au-delà de la mutuelle santé, une prise en charge par l’Etat doit avoir lieu en ce qui concerne les consultations et les médicaments. Ces derniers sont aussi très couteux pour les personnes bénéficiant d’une couverture très basique. Cependant, le coronavirus n’est pas la seule maladie accentuant les disparités entre les Français en termes d’assurance maladie.

Partager sur: