Assurance de prêt et confinement

 David V.    Publié le 17/04/2020

Le marché de l'assurance de prêt est-il a l'arrêt comme beaucoup de marchés en ce moment ? La réponse est non. La crise pandémique du coronavirus a touché économiquement la France comme beaucoup d'autres pays. La France a décrété depuis le mois de mars le confinement pour la population, et a imposé un arrêt de certaines activités ou secteurs. Les activités concernées vont donc devoir faire face à cette crise et ce confinement mais concerne-t-il toutes les activités ? La réponse est non. Aujourd'hui nous parlons assurance de prêt et confinement !

Marché de l'assurance de prêt

Les règles du confinement sont claires : toute agence recevant du public est maintenant fermée, sauf pour les activités vitales au fonctionnement du pays. Mais qu'en est-il de la partie des activités qui peuvent se faire à distance ? Et bien elles continuent de fonctionner. Le marché de l'assurance de prêt n'y fait pas exception. Les métiers liés aux assurances ont depuis longtemps plongé dans la digitalisation de leurs activités, et permettent à leurs utilisateurs dans certains cas de tout faire en ligne, grâce notamment à la signature électronique. Bien que les assureurs et courtiers en assurances ont du fermer leur agences, rien ne les empêche de faire fonctionner l'activité à distance et de traiter les dossiers de prêt avec les clients qui peuvent souscrire en ligne. Certains assureurs ou courtiers grossistes en ont même fait leur cheval de bataille depuis longtemps, proposant à leurs clients une comparaison des prix et une signature de contrat d'assurance en ligne en quelques minutes seulement. Le confinement ne frappe donc pas le marché de l'assurance de prêt, qui accueille les clients souhaitant réaliser des économies sur leurs contrats d'assurance-crédit qui coûtent parfois très cher et vont parfois jusqu'à 1/3 du coût du crédit complet. 

Les français confinés mais pas endormis

La France est confinée mais c'est l'occasion pour certains de s'occuper de sujets délaissés par manque de temps et de réaliser des économies. Le marché de l'assurance de prêt et ses professionnels sont donc fermés physiquement au public mais ne sont pas endormis pour autant. Les plus gros assureurs et courtiers grossistes fonctionnent donc à plein régime durant cette période particulière, et en profitent pour accentuer leur présence en ligne et sur les réseaux, pour proposer leurs produits aux français, à une période où le temps de s'occuper de ces sujets ne manque pas. 


Partager sur: