Assurance prêt immobilier et le rhumatisme

     Mis à jour le

Aujourd’hui, nous verrons comment le rhumatisme peut impacter sur votre dossier d’assurances de prêt immobilier, et si cette maladie, le rhumatisme, peut ou non faire refuser votre dossier de demande d’assurance de prêt immobilier.

Qu’est-ce que le rhumatisme ?

Nous pouvons voir que, malheureusement, les rhumatismes sont bien trop associés à des douleurs liées au vieillissement du patient, car en réalité ces rhumatismes touchent aussi les jeunes. Les médecins ont trouvé deux sortes de rhumatismes, comme tels que :

  • Les rhumatismes inflammatoires, qui prennent en compte la maladie de l’arthrite, qui est dû à des inflammations articulaires, ainsi que la maladie de spondylarthrite, qui est dû à des affections dans la colonne vertébrale et dans les articulations, et la maladie de collagénoses, qui est dû à une affection du tissu conjonctif
  • Les rhumatismes non inflammatoires, qui prennent en compte des maladies comme celles de la maladie de l’arthrose, qui est dû à la dégénération des articulations

Nous pouvons voir que les rhumatismes se ressentent et se guérissent différemment en fonction de la localisation du problème ou de l’inflammation. Le rhumatisme est une maladie à renseigner à l'assurance de prêt immobilier.

Les rhumatismes sont-ils un frein à l’obtention d’une assurance prêt immobilier ?

Pour pouvoir avoir une assurance de prêt immobilier, il faut d’abord remplir un questionnaire de santé. Ainsi, le questionnaire de santé est un document extrêmement important lors de la constitution de votre dossier auprès d’un assureur, afin de pouvoir contracter une assurance de prêt immobilier.

Ce questionnaire de santé a en réalité pour but de laisser votre dossier sous les yeux et sous l’expertise des assureurs dans le cas d’une demande d’assurance de prêt immobilier, afin de déterminer quels seront les tarifs que l’assurance devra vous appliquer en fonction de ce qu’elle aura, ainsi qu’afin de déterminer votre état de santé. Ce questionnaire vous sera remis lors de votre rendez-vous avec votre compagnie d’assurance de prêt immobilier.

Lors du questionnaire de santé que vous devrez remplir pour votre demande de dossier d’assurance de prêt immobilier, vous devrez répondre et donc détailler de nombreuses questions sur votre ancien état de santé et votre présent état de santé. Nous pouvons voir que certaines de ces questions peuvent se catégoriser selon les questions suivantes :

  • La taille ainsi que le poids du demandeur de l’assureur
  • Les habitudes de vie, comme par exemple, la potentielle pratique sportive, la potentielle consommation d’alcool, la potentielle consommation de cigarettes du demandeur de l’assureur
  • La situation médicale actuelle, comme par exemple un potentiel traitement médical, un potentiel diabète ou un potentiel cholestérol, une potentielle maladie cardiaque, une potentielle maladie rénale, ou une potentielle maladie respiratoire
  • Les antécédents médicaux, comme par exemple, une potentielle hospitalisation, de potentielles opérations, une potentielle affection cardiaque, une potentielle affection rénale, ou une potentielle infection respiratoire
  • La future situation médicale, comme par exemple, une potentielle opération

Ainsi, nous avons pu voir qu’en fonction de vos réponses au questionnaire de santé, la compagnie dans laquelle vous avez fait votre demande d’assurance de prêt immobilier, peut vous demander de compléter votre dossier avec une visite médicale, qui peut être constituer par un bilan sanguin ainsi que des tests liés aux pathologies qui vous sont liés.

Ce n’est qu’après toutes ces étapes, que la compagnie d’assurance dans laquelle vous avez fait une demande d’assurance de prêt immobilier vous transmettra une assurance qui vous conviendra parfaitement, grâce aux éléments pouvant calculer quels risques éventuels pourraient arriver pendant toute la durée de remboursement du prêt contracté ainsi que les montants des cotisations à rembourser.

Si, par malheur, vous oubliez de remplir ce questionnaire de santé ou alors si vous faites une déclaration inexacte dans ce questionnaire de santé lorsque vous le rendrez à la compagnie dans laquelle vous avez fait une demande d’assurance de prêt immobilier. Nous pouvons voir qu’il ne vous reste que trois possibilités :

  • Si l’oubli et / ou l’erreur était faite exprès et que l’on peut le prouver, la compagnie d’assurance peut annuler le contrat
  • Si l’oubli ou l’erreur n’était pas faite exprès et que l’on peut prouver, la compagnie peut augmenter le montant d’assurance
  • Si l’oubli ou l’erreur est constatée par la compagnie d’assurance, la compagnie d’assurance pourra alors augmenter le montant ou alors de résilier le contrat

Malheureusement, nous avons pu constater, grâce à nos recherches, que, dans certains cas, la compagnie d’assurance dans laquelle vous avez fait une demande d’assurance de prêt immobilier ne pourra pas imposé à un potentiel client de répondre au questionnaire de santé, car ce potentiel client a surement une santé en bien mauvaise état, ce qui engendre un refus de la compagnie d’assurance.

Pour ceux qui sont dans cette situation, leur seule option est d’utiliser la convention Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé (AERAS), qui est entrée en vigueur en janvier 2017, qui permet aux personnes suivantes de ne pas répondre au questionnaire de santé imposés par la compagnie d’assurance dans laquelle vous avez fait une demande d’assurance de prêt immobilier, ainsi on peut voir que cette convention permet que :

  • La personne qui demande à être assuré ne devra pas avoir plus de 70 ans lorsque l’échéance de son prêt se terminera
  • La somme totale du prêt que la personne qui demande à être assuré, ne dépasse pas la somme de 320 000 €

Il existe ce que l’on appelle le droit à l’oubli, qui permet de ne pas déclarer des maladies dites anciennes. Ainsi les personnes qui demandent à être assuré pour leur prêt immobilier et qui ont déjà souffert d’un cancer, peuvent, sous certaines conditions, ne pas déclarer leur ancien diagnostique, ainsi nous pouvons voir que seules les personnes suivantes peuvent profiter de ce droit à l’oubli :

  • Les personnes ayant été diagnostiquées avant leur 18 ans et que le traitement contre le cancer soit terminé depuis au minimum 5 ans
  • Les personnes ayant été diagnostiquées après leur 18 ans et que le traitement contre le cancer soit terminé depuis au minimum 10 ans

Cela peut se comprendre car, comme nous pouvons le voir, une assurance de prêt immobilier est mise en place pour s’assurer que les emprunteurs remboursent leur emprunt immobilier. Les compagnies d’assurances n’ont donc aucune sécurité qu’une personne avec un mauvais état de santé remboursera ses dettes.

Doit-on payer plus cher son assurance prêt immobilier en cas de rhumatisme ?

Nous pouvons constater que mis à part le fait de refuser les dossiers des personnes qui demandent à être assuré pour leur prêt immobilier, les compagnies d’assurances de prêt immobilier peuvent appliquer une surprime des montants de l’assurance de prêt immobilier.

La seule chose que nous pouvons vous conseiller est que vous alliez vous renseignez sur les différentes offres des nombreuses compagnies d’assurances, en utilisant des simulateurs en ligne ou alors en agences directement, pour voir ce quelle assurance de prêt immobilier est le mieux pour vous.

Quels sont les assureurs les moins chers en cas de rhumatisme?

La seule chose que nous pouvons vous conseiller est que vous alliez vous renseignez sur les différentes offres des nombreuses compagnies d’assurances, en utilisant des simulateurs en ligne ou alors en agences directement, pour voir ce qui vous correspond le mieux.

Partager sur: