Assurance prêt immobilier et la polynévrite

     Mis à jour le

La polynévrite est une maladie qui peut compliquer les recherches d’assurances de prêts immobilier pour les demandeurs atteints de cette maladie.

Qu’est-ce que la polynévrite ?

La polynévrite est une maladie inflammatoire qui s’attaque au système nerveux situé dans la zone périphérique et qui provoque des affections sur les nerfs périphériques. Le système nerveux périphérique est un réseau qui relie le cerveau, la moelle épinière aux organes internes, muscles et à la peau. Le système nerveux périphérique se divise en deux parties: le système nerveux somatique et le système nerveux autonome.

Chacune de ces parties à ses responsabilités, le système nerveux somatique à pour rôle de transmettre l’information sensorielle et motrice vers le système nerveux central.
Le système nerveux autonome est quant à lui responsable des fonctions involontaires du corps. Si l’une de ces 2 parties est touchée, le fonctionnement du corps peut être affecté.
La polynévrite s’illustre par une atteinte de la gaine myéline, une atteinte du neurone tout entier ou une dégénérescence des prolongements des neurones.

Les causes de la polynévrite

La polynévrite est une maladie qui peut être la conséquence de différentes causes :

  • Les maladies auto-immunes peuvent être la cause de la polynévrite (syndrome de Guillain-Barré, syndrome de Sjogren, polyneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique, arthrite rhumatoïde, lupus).
  • Troubles métaboliques et endocriniens (diabète, urémie, acromégalie, dysfonctionnement de la thyroïde)
  • Les infections 
  • Expositions aux produits chimiques (substances toxiques, monoxyde de carbone, tétrachlorure de carbone, arsenic, plomb, mercure, …)
  • Les maladies infectieuses 
  • Mauvaises nutritions
  • Effets secondaires de traitement médicamenteux.
  • Des traumatismes touchant les nerfs

Qui peut être atteint par la polynévrite ?

Les personnes ayant le plus de risque d’être toucher par la polynévrite sont :

  • Les diabétiques
  • Les alcooliques
  • Les personnes effectuant une chimiothérapie
  • Les personnes ayant une nutrition anormale
  • Les enfants

Symptômes de la polynévrite

Les symptômes de la polynévrite varient en fonction du nerf atteint.

Le nerf sensoriel

Le nerf sensoriel à pour rôle de recevoir les sensations, s’il est atteint, les symptômes qui apparaissent sont :

  • Paresthésie
  • Douleur brûlante 
  • Engourdissement
  • Perte de sens de position
  • Sensations de vibration

Le nerf moteur

Le rôle du nerf moteur est de contrôler le mouvement musculaire, si le nerf est atteint de la polynévrite, les symptômes sont :

  • Manque de coordination 
  • Paralysie musculaire
  • Faiblesse musculaire
  • Fourmis au niveau des doigts et pieds
  • Douleurs musculaires
  • Peau sèche et pâle
  • Crampe nocturne
  • Diarrhée ou constipation
  • Engourdissement
  • Perte de contrôle 

Le nerf autonome

Le nerf autonome contrôle les fonctions involontaires du corps, si ce nerf est atteint les symptômes sont :

  • Impression de brûlure
  • Extrémités froides
  • Intolérance à la chaleur
  • Vertiges
  • Problèmes digestifs
  • Peau sèche
  • Pression artérielle basse
  • Dysfonctionnement érectile

La polynévrite affecte également les muscles en provoquant une perte musculaire qui entraîne des mouvements réduits ainsi qu’une perte de force musculaire.

Traitements

Pour traiter la polynévrite il existe différent traitement à appliquer en fonction de la cause de la maladie tels que :

  • Stimulation nerveuse électrique transcutanée
  • Sevrage éthylique (abus d’alcool)
  • Cure de vitamine (carence vitamine B)
  • Marche ou exercice des bras (renforcement musculaire)
  • Traitements médicamenteux :
    • Anti-convulsions
    • Anti-douleurs
    • Capsaïcine
    • Médicaments immunosuppresseurs
    • Antidépresseurs

En appliquant le bon traitement les symptômes diminueront.

Questionnaire de santé : que faut-il préciser pour la polynévrite ?

Pour remplir le questionnaire de santé proposé par l’établissement d’assurance de prêt, le demandeur va compléter le questionnaire de façon sincère et complète.
Pour permettre au médecin-conseil de l’assureur il est fortement conseillé d’indiquer le plus d’informations possibles à propos de la polynévrite, c’est-à-dire la cause, depuis combien de temps, les effets ressentis de la maladie et le traitement suivi.

Peut-on avoir un refus d’assurance prêt immobilier ?

Obtenir une assurance de prêt immobilier peut s’avérer compliqué pour un demandeur atteint de polynévrite, cette maladie peut être une conséquence d’autre pathologie comme des maladies auto-immunes ou maladies infectieuses ou troubles métaboliques, le cumul de la polynévrite et d’autre pathologies ne jouent pas en la faveur du demandeur de prêt immobilier car les assureurs ne prendront pas de risque avec ce genre de risque aggravé de santé.

Il peut y avoir certaines conditions qui peuvent possiblement permettre au demandeur de prêt immobilier d’obtenir une assurance par exemple si la cause de la polynévrite est l’alcool et que cela est un événement passé mais qui à laisser une séquelle.

Il est possible en prouvant de bonne foi que cet événement ne fait plus partie de la vie actuelle du demandeur et que sa situation actuelle ne représente pas de risque important. Dans ce genre de cas, il est possible d’obtenir une assurance de prêt immobilier avec d’éventuelles surprimes. 

Quelles sont les meilleures assurances de prêt immobilier en cas de polynévrite ?

Pour les demandeurs de prêt immobilier atteint de polynévrite qui se sont vu refuser leurs demandes d’assurance de prêt immobilier pour raison de risque aggravé de santé, il est possible pour eux de se tourner vers la convention AERAS qui est spécialisée dans l’aide d’obtention de prêt et d’assurance pour les personnes considérées comme étant à risque.La convention AERAS permet au personnage considéré comme risque aggravé de santé d’obtenir une assurance de prêt immobilier et également de profiter de toutes les garanties.

Partager sur: