Garantie assurance prêt immobilier

     Mis à jour le

garantie assurance prêt immobilier

Les garanties vous permettent d’être couvert dans différents cas tels que l’incapacité de travail, décès, invalidité ou perte d’emploi. La garantie sera mentionnée sur votre contrat d’assurance de prêt immobilier. Un minimum de garantie est obligatoire selon les banques. L’organisme où vous contractez votre prêt immobilier peut exiger plus ou moins de garanties qu’un autre organisme.

sommaire

Garantie assurance chômage

Il est de nos jours rare de ne plus connaître de période de chômage. Certaines personnes perdent leur emploi à un âge avancé et ont du mal ensuite à retrouver du travail. Sur une délégation d’assurance ou un changement d’assurance, l’assuré peut demander à être mieux couvert que sur le contrat groupe, c’est-à-dire en ajoutant des garanties sur le contrat d’assurance de prêt immobilier. Par contre, il est impossible de demander moins de garanties que sur le contrat groupe de la banque.

Fonctionnement

L'assurance chômage fait partie de l'assurance prêt immobilier et assure le remboursement des mensualités de prêt immobilier pendant un chômage de longue durée, voire la totalité du crédit restant. Il s'agit d'un moyen efficace et simple de ne pas se retrouver dans une période difficile à l’approche de la retraite.

Pour qui ?

L'assurance chômage pour un prêt immobilier n'intervient que pendant des périodes précises et ne concerne que des profils d'assurés bien spécifiques :

  • Elle est réservée aux salariés qui ont un contrat à durée indéterminée (CDI) n'étant pas en période d'essai, de préavis de licenciement ou de démission. Ils doivent justifier une présence dans l’entreprise de 6 à 12 mois au minimum.

  • Les assureurs imposent souvent des limites d'âge. Cette limite varie entre 50 et 65 ans en fonction de l'organisme d'assurance.

Conseil : L'assurance chômage prêt immobilier concerne uniquement les licenciements indemnisés par Pôle Emploi.

Délais de carence de l'assurance chômage d'un prêt immobilier

Il faut compter deux périodes une fois que l’on a souscrit la couverture assurance prêt immobilier pour perte d’emploi. Un premier délai de 6 à 12 mois qui correspond au délai de carence et qui démarre au moment de la signature du contrat d’assurance prêt. Il est impossible d’être indemnisé durant cette période.

Une deuxième période est à prévoir : après son licenciement, l’assuré ne sera pas indemnisé immédiatement. Le délai de franchise court durant 3 mois pour les meilleures assurances emprunteur et peut s’étendre jusqu’à 9 mois, une fois qu’il perçoit les indemnités de l’assurance chômage.

Indemnisation

La durée d’indemnisation varie selon la durée du chômage et les assurances chômage prêt immobilier. L’assurance perte d’emploi ne couvre que pendant une période limitée pouvant aller jusqu’à 18 mois. Il existe deux systèmes d’indemnisation :

  • Les mensualités seront prises en charge en partie ou totalement (entre 50 et 80 % en fonction de la formule) par votre assureur.
  • Les montants sont plafonnés, mais peuvent changer : en effet, certains assurés choisissent eux-mêmes le pourcentage des indemnités de remboursement. Par exemple : mensualités indemnisées pendant 6 mois à 40 % puis les 6 prochains mois à 80 %.

Coût de l’assurance chômage prêt immobilier

Il est préférable de faire un comparatif des différentes offres pour connaître le prix de la garantie perte d’emploi prêt immobilier. Comme vous pouvez le constater après avoir parcouru cette page, il existe différentes formules qui varient selon l'indemnité souhaitée, le montant de l'emprunt, l'âge, et l'organisme.En remplissant le formulaire, nos conseillers-experts en assurance prêt immobilier vous donnent des conseils de qualité qui vous permettront de mieux vous y retrouver et vous apportent les meilleures assurances adaptées exactement selon vos besoins.

Garantie ITT ( Incapacité Temporaire totale de Travail )

L’incapacité temporaire totale de travail ( garantie ITT) implique que vous ne pouvez plus exercer votre travail durant une certaine période de temps. Cela a pour objectif de soulager l’emprunteur du côté financier afin qu’il puisse se soigner plus rapidement et ainsi reprendre le travail au plus vite. Il existe très souvent un délai de franchise de 90 jours pendant lequel vous n’êtes pas indemnisé dans le cas d’une incapacité temporaire de travail. Cependant, ce délai est modulable en fonction du contrat. Deux méthodes d’indemnisation peuvent s’appliquer pour les garanties incapacité temporaire totale, incapacité permanente partielle, et incapacité permanente :

  • À l’indemnité : Que l’on peut définir comme une assurance perte de salaire ou "garantie de salaire". Pour faire face à la perte de revenu survenu à la suite d’une longue maladie, votre assurance prêt immobilier vous versera une indemnité.

  • Au forfait : Votre assurance prévoit le remboursement de vos mensualités de prêt immobilier à hauteur du pourcentage choisi.

Garantie IPP ( Incapacité Permanente Partielle )

Dans le cadre de la garantie IPP, votre assurance vous attribuera le statut d’incapacité permanente partielle lorsque vous ne pouvez plus exercer un travail à temps plein et que votre taux d’invalidité s’élève à 33 % – 66 % (ces chiffres peuvent subir quelques légères modifications en fonction des contrats). Une assurance de prêt immobilier vous permettra ainsi de continuer le remboursement de votre crédit immobilier. Il faudra cependant fournir à l'assureur une attestation médicale d’invalidité.

Garantie PTIA ( Perte Totale et Irréversible d'Autonomie )

La garantie PTIA est une garantie obligatoire exigée par les banques. Elle accompagne souvent la garantie décès.

Fonctionnement de la garantie PTIA

Si vous n’êtes plus autonome dans la gestion des tâches quotidiennes (s’habiller, manger, se laver, etc.), cette assurance rembourse l’ensemble de votre prêt immobilier. Elle s’applique lorsque le taux d’invalidité se trouve au-delà de 60 %.La franchise varie de 30 à 180 jours en fonction des assurances. C’est un élément très important à considérer au moment de faire votre choix. La moyenne est généralement de 90 jours en comparant les différentes assurances.

Les variables qui jouent sur les garanties

Autant de jours durant lesquels votre crédit immobilier ne sera pas pris en charge.
L’assurance varie en prix en fonction de différents paramètres comme le type de garantie choisie, le salaire de la personne assurée, son âge... Ainsi, nos conseillers-experts sont disponibles pour répondre à vos questions et vous fournir des devis détaillés et adaptés selon vos besoins.

Garantie décès

Garantie décès est une des garanties les plus importantes de l’assurance prêt est l’assurance en cas de décès. Vous couvrez le risque de passer vos dettes à votre famille en cas de décès en souscrivant une assurance emprunteur. Ainsi, l’assurance prêt garantie décès se substitue à l’emprunteur. Votre famille n’aura donc pas à porter les frais de garantie du prêt immobilier.

Fonctionnement de l’assurance décès emprunteur

Dans le cas d’une assurance prêt immobilier garantie décès conjoint : vous pouvez assurer une personne à 30 % et l’autre à 70 %, ou faire 50 % et 50 %, etc., libre à vous. L’assurance de prêt immobilier remboursera seulement les mensualités de la personne décédée et non l’ensemble du crédit dans le cas d’un décès.
Exemple : pour une personne assurée à 100 %, en cas de décès, l’assurance emprunteur rembourse la totalité des mensualités restantes à l'établissement ayant fait le prêt immobilier. Le bien immobilier sera directement légué à vos héritiers, ce qui revient souvent à dire à l’époux/épouse et aux enfants en cas de décès, et surtout si vous avez souscrit une assurance emprunteur contenant une garantie décès

Combien coûte l’assurance décès prêt immobilier ?

Le prix de l’assurance décès dépend de votre état de santé, du pourcentage de remboursement (si le crédit est assuré à deux ou seul) et aussi l’âge de l’assuré. C’est pourquoi l’assurance vous demandera systématiquement de remplir un questionnaire médical afin d’évaluer le risque à couvrir.

Toute omission ou fausse déclaration entraînera la nullité de votre contrat d’assurance emprunteur. Vous pouvez tout de même obtenir un prêt immobilier lorsque vous avez ou avez eu une maladie grave (cancer, hépatite, VIH, etc.). Informez-vous sur les conditions d’obtention de prêt en cas de maladie grave.

Que faire en cas de garanties refusées ?

Vous pourrez vous voir refuser une, certaines ou toutes les garanties en fonction de votre profil. C’est ce qu’on appelle une exclusion de garantie. Cela dépendra de votre état de santé, des sports que vous pratiquez ainsi que de votre activité professionnelle. Si au sein de votre activité vous risquez un accident, car vous travaillez en hauteur, que le sport que vous pratiquez est extrême ou que vous avez une pathologie, l’assureur estimera que vous êtes sujet à des risques aggravés et donc que vous êtes susceptible de faire face à des problèmes de remboursement de mensualités. C’est pour cette raison que certains refuseront les garanties auxquelles vous souhaiterez souscrire.

Compareil.fr a souhaité ne mettre personne de côté afin de pouvoir assurer le plus de monde possible. C’est pour cette raison que nous nous sommes associés à des assureurs spécialisés dans chaque risque afin de pouvoir éviter au maximum les refus de garantie et de vous couvrir au mieux.

Comment utiliser les garanties d'une assurance de prêt immobilier?

Vous devrez faire une déclaration de sinistre à votre assureur selon les délais prévus dans les conditions générales de votre contrat afin de pouvoir utiliser les garanties de votre assurance prêt immobilier. Votre assureur vous adressera alors un dossier à remplir auquel vous devrez joindre des documents qui vous permettront de justifier votre état. Sachez qu’un délai de carence comme un délai de franchise peuvent être appliqués. C'est pour cela que nous vous conseillons de vous informer au préalable de leur durée afin de pouvoir anticiper en cas d’incident. Votre assurance prendra en charge tout ou une partie du remboursement des échéances en cas de décès ou de PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie).
Ici, plusieurs cas sont possibles :

  • Vous êtes seul à emprunter : le capital restant dû est remboursé intégralement par l’assureur.
  • Vous êtes deux co-emprunteurs : si vous avez réparti le risque, le capital restant dû sera remboursé en fonction de la quotité établie « sur chaque tête », selon ce que vous avez décidé lors de la souscription du contrat (100 % sur chaque tête, 50 % sur chaque tête ou encore 80 % sur l’un et 20 % sur l’autre (…).
Partager sur: