Assurance prêt immobilier et l’angine de poitrine

     Mis à jour le

Nous parlerons aujourd’hui de l’assurance de prêt immobilier et de l’angine de poitrine. Ainsi, nous verrons quelles sont les différentes conséquences d’une telle maladie, qu’est l’angine de poitrine, sur une potentielle demande de dossier d’assurance de prêt immobilier.

Qu’est-ce que l’angine de poitrine ?

L’angine de poitrine, ou plutôt l’angor, doit obligatoirement être renseigné sur l'assurance prêt immobilier. C'est en réalité une douleur pouvant démontrer un problème cardiovasculaire chez la personne concernée. Cette douleur est le plus souvent ressentie au niveau de l’estomac de la personne concernée, au niveau du sternum de la personne concernée ou bien il peut arriver que la douleur soit ressentie au niveau du cou de la personne concernée. Ainsi, nous pouvons constater que cette douleur de l’angine de poitrine, ou plutôt l’angor, se ressent plus généralement lors des situations suivantes :

  • La douleur peut être ressentie pendant l'effort, par exemple, lors d'une marche un peu trop rapide, ou bien lors d'une marche lorsqu’il fait froid
  • La douleur peut être ressentie au moment d'une émotion qui du coup fait battre le cœur beaucoup plus vite et donc beaucoup plus fort
  • La douleur peut être ressentie après un repas, ou bien alors pendant la digestion
  • La douleur peut être ressentie pendant la nuit ou bien même lorsque l’on est au repos.

Les personnes âgées ayant une angine de poitrine, ou plutôt un angor, ne ressent pas forcément les mêmes douleurs que les autres personnes atteintes par la maladie. Les personnes âgées peuvent avoir comme symptômes des nausées, des problèmes digestifs, des malaises, des essoufflements ou bien être tout simplement fatigué. Cependant, nous pouvons voir que certaines personnes âgées, tout comme les personnes dites diabétiques, n’ont aucuns symptômes ou bien alors rien de bien vraiment alarmant.

Il existe plusieurs façons de faire un examen médical pour l’angine de poitrine, ou plutôt l’angor. Nous pouvons donc retrouver les possibilités suivantes afin de diagnostiquer une angine de poitrine, ou plutôt l’angor :

  • Bilan sanguin
  • Electrocardiogramme au repos, aussi connu sous le nom de ECG
  • Radiographie du thorax
  • Echocardiographie transthoracique au repos 
  • Epreuve d'effort, qui peut comprendre un électrocardiogramme d'effort, aussi connu sous le nom de ECG, une échocardiographie d’effort, une scintigraphie ou une IRM de stress
  • Scanner coronaire
  • Coronarographie

Malheureusement, nous pouvons voir que l’angine de poitrine, peut être provoquée par une artère du cœur qui se rétrécit, on appelle aussi cela un syndrome coronarien aigu. C’est pour cela qu’il est extrêmement important que vous vous rendiez en urgence à l’hôpital afin de faire un bilan médical complet par un médecin ou bien par un cardiologue le plus vite possible, car malheureusement, nous avons pu constater que sans un traitement pris rapidement, l’angine de poitrine, ou plutôt l’angor, peut avoir des conséquences très graves pour la santé de la personne concernée.

Il existe en réalité deux types ou deux grades d’angine de poitrine, ou plutôt d’angor, pouvant être plus ou moins graves. Nous parlons ici de l’angine de poitrine stable, ou plutôt l’angor stable, et de l’angine de poitrine instable, ou plutôt l’angor instable. Ces deux types d’angines de poitrine, ou plutôt d’angor, sont très différentes l’une de l’autre. Nous pouvons donc voir les différences suivantes :

  • L’angine de poitrine stable, ou plutôt l’angor stable, est caractérisée par des douleurs espacées dans le temps et gardant les mêmes conditions au fil du temps sans pour autant devenir plus grave
  • L’angine de poitrine instable, ou plutôt l’angor instable, est en réalité la preuve de la présence d’une insuffisance coronarienne aiguë.

Est-ce que l’angine de poitrine est considérée comme un risque aggravé de santé ?

Grâce aux informations que nous avons vues ensemble juste avant, nous pouvons faire le constat que les compagnies d’assurance de prêt immobilier considèrent l’angine de poitrine, ou plutôt l’angor, comme étant un risque aggravé de santé, car nous pouvons voir que l’angine de poitrine, ou plutôt l’angor, peut très rapidement s’aggraver et c’est donc cela qui inquiète le plus les compagnies d’assurances de prêt immobilier.

Comment faut-il le déclarer sur le questionnaire de santé d’assurance de prêt immobilier ?

Avec ou non une angine de poitrine, ou plutôt un angor, et comme dans toutes les compagnies d’assurances de prêt immobilier, ils vous fourniront un questionnaire de santé à remplir avec la plus grande sincérité. Car les compagnies d’assurances de prêt immobilier voudront savoir toutes les informations concernant votre état de santé actuel ainsi que votre état de santé passé, ainsi que bien entendu sur l’angine de poitrine. 

Est-ce que l’angine de poitrine peut entraîner un refus d’assurance prêt immobilier ?

En général, c’est-à-dire même avec ou même sans l’angine de poitrine, les compagnies d’assurances de prêt immobilier vous fourniront que trois réponses possibles concernant votre demande de dossier d’assurance de prêt immobilier  tels que : 

  • Un possible refus de votre demande de dossier d’assurance de prêt immobilier par la compagnie d’assurance de prêt immobilier
  • Une possible application de surprimes sur les tarifs normalement appliqués par la compagnie d’assurance de prêt immobilier
  • Une possible application des tarifs normaux appliqués par la compagnie d’assurance de prêt immobilier.

Ainsi, nous pouvons donc voir que les compagnies d’assurances de prêt immobilier, en cas d’angine de poitrine, ou plutôt d’angor, sont tout à fait capables de refuser votre dossier d’assurance de prêt immobilier, même si cela peut être une situation plus rare.

Partager sur: